Pourquoi j'aime la littérature de l'imaginaire ?

     Mon amour pour la littérature de l’imaginaire remonte à loin. Tout a commencé avec Harry Potter, il y a vingt ans. J’ai adoré découvrir le monde des sorciers. Plongée dans ma lecture, j’avais l’impression d’entamer un grand périple. C’est sans doute la première raison pour laquelle j’aime la littérature de l’imaginaire. C’est une aventure, une découverte à chaque fois. Et puis, les littératures de l’imaginaire sont tellement vastes, tellement diversifiées entre science-fiction, fantasy, dystopie et j’en passe ! J’ai l’impression d’être une exploratrice à la conquête de nouveaux mondes. C’est grisant ! 

     La magie des littératures de l’imaginaire réside aussi dans le fait qu’elles permettent une évasion complète. Quand j’ouvre un livre, j’échappe aux contraintes, aux limites, aux préoccupations du quotidien. Le monde réel n’existe plus. Je me préoccupe alors des soucis et des problèmes de personnages fictifs (c’est d’ailleurs bizarre, quand on y pense). Leurs préoccupations sont tellement différentes des miennes, entre ceux qui doivent sauver le monde, se lancer dans une quête, conquérir un trône et autres combats épiques. C’est bien plus intéressant que d’aller faire des courses !

     Enfin, les littératures de l’imaginaire sont aussi une source de créativité inépuisable. Quand je lis, je suis ailleurs, dans un endroit où tout est possible. Il n’y a plus aucune limite, et mon esprit et mon imagination peuvent prendre leurs envols. C’est un terrain de jeu illimité pour mes propres pensées et rêveries. 

billet d'humeur, vie d'autrice, sfff, écrire un roman, avis livresque, lire, et écrire, écriture, lecture

Et toi ? Qu’-est ce que tu aimes dans les littératures de l’imaginaire ?